De nombreuses personnes souffrent de dépendance affective. Si certaines arrivent à s’en sortir, pour d’autres cela peut vite se transformer en obsession. Il n’est pas toujours facile de réagir avec une personne dépendante. Il s’agit d’une addiction souvent difficile à s’en débarrasser.

La dépendance affective : qu’est-ce que c’est ?

C’est une manière pour une personne d’afficher sa carence en amour. Elle n’avait pas reçu l’affection dont elle avait besoins durant son enfance et elle souhaite que son partenaire puisse le combler. Ses parents n’étaient pas trop présents durant son enfance ou qu’ils ne se soient pas assez occupés d’elle quand elle était petite. Elle se sente alors dévalorisée et cherche de réconfort auprès d’autres personnes quand elle est devenue grande. Elle est prête à se sacrifier pour que son partenaire ne la délaisse pas, car elle a toujours tendance à penser qu’elle n’est pas assez bien pour cette personne. Les carences se manifestent souvent par la jalousie et la possession. La personne dépendante a besoin d’être rassurée et de ressentir les preuves d’amour de son partenaire. Elle se dévoue pour son partenaire au point de l’étouffer.

Dépendance affective : comment lutter contre le problème ?

La dépendance affective est la manifestation d’une mauvaise estime de soi. Une personne qui vit une carence d’amour, a besoin de retrouver sa confiance en elle pour avancer. Pour y arriver, elle doit apprendre à vivre seule et à trouver de l’épanouissement dans cette vie. Elle doit apprendre à vivre et à être heureuses sans les autres. Elle peut par exemple réaliser des activités individuelles et apprendre à y trouver de plaisir à être seule. Il faut éviter les activités en groupe, car la personne dépendante peut transférer sa carence à ses amis. Si la personne aimée ressent que son/sa partenaire a un problème de dépendance affective, elle doit programmer des sorties où il / elle n’est pas inclus. Pour éviter les crises de jalousies, la personne aimée doit prendre le temps d’expliquer qu’elle a besoin de liberté et que des fois, elle a besoin de faire activité seule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *